Cadeau Oxfam s'emballe en action : de l'eau

Lidia Palma, coordinatrice du projet chez ACUA, a interviewé Madame Beltran Sanchez, qui a suivi des formations d’ACUA sur le droit à l’accès à l’eau potable.

Pouvez-vous vous présenter ?
Mon nom est Teresa Noemi Beltran Sanchez, j’ai 33 ans et j’habite dans le village de La Cruz, qui fait partie de la commune de Tamanique dans le département de La Libertad. Je suis trésorière de l’Asociacíon de Desarollo Communal La Cruz, l’association locale pour le développement de La Cruz.

Quelle est votre expérience avec ACUA ?
Avec l’appui de ACUA les habitants du village se sont rassemblés dans un groupement d’intérêt. Auparavant, nous ne savions pas comment faire, mais grâce à la formation de ACUA nous y sommes arrivées.

Voyez-vous déjà des changements depuis que vous êtes accompagnés par ACUA ?
Oui, les gens de mon village connaissent maintenant leurs droits fondamentaux. Nous pouvons désormais transmettre ces connaissances à nos enfants.

À quels problèmes deviez-vous faire face ?
Le bourgmestre avait très peu de considération pour nous, il nous voyait comme une communauté de pauvres. Grâce à l’accompagnement de ACUA la situation a changé : nous sommes écoutés et pouvons discuter avec le bourgmestre, les échevins et le conseil communal. Ils nous prennent plus au sérieux.

Quelle est, selon vous, la plus grande réussite de cette collaboration ?
Grâce à la formation nous sommes mieux informés et avons appris à négocier avec les autorités. Et voyez le résultat : la commune a décidé de relier notre village au réseau d’eau potable !

Background
24 familles très pauvres vivent dans le village de La Cruz. Elles cultivent du maïs, des haricots et pour certaines même des légumes, sur des lopins de terre qui jouxtent le village. Les habitants travaillent aussi comme travailleurs saisonniers dans les plantations de café et la moitié des femmes vendent également des fruits pour améliorer leur quotidien.

Aucune famille n’est propriétaire de la terre qu’elle occupe. 83% des maisons sont faites de débris divers (carton, pieux en bois, argile) et 17% en adobe (un mélange de sable, d’eau, de terre glaise et de matière organique telle que la paille). Aucune des habitations n’est reliée à l’eau potable, à l’électricité ou au réseau sanitaire.

ACUA

ACUA, Asociacíon comunitaria Unida por el Agua y la Agricultura, est partenaire de Oxfam-Solidarité depuis 2007. L’association est active dans la région au sud de la capitale San Salvador. Elle concentre ses activités autour de trois thématiques : la gestion de l’eau, l’agriculture et la prévention des risques liés aux catastrophes naturelles.