Cadeau Oxfam s'emballe en action : le vélo

"Mon nom est Maria Congue et je suis née à Bandar, un village dans le district de Pemba Metuge au Mozambique. J’ai 44 ans et j’habite depuis toujours à Bandar. Je suis mariée et j’ai sept enfants, trois filles et quatre garçons. Je travaille dans l’agriculture et l’élevage.

Je suis active depuis 15 ans dans l’UPC, l’Union Provinciale des Paysans de Cabo Delgado. Ce sont eux qui m’ont offert ce vélo, qui me facilite les trajets vers le siège de l’Union. Avant je devais marcher pendant des heures pour y arriver, maintenant je ne mets pas plus d’une demi-heure !

Le vélo me permet également de mieux participer aux campagnes de l’UPC. Je peux notamment mieux répandre les informations sur les lois importantes pour nous : la loi de la famille et celle contre la violence à l’encontre des enfants, la loi foncière, la loi sur les animaux sauvages, et bien d’autres, qui défendent les femmes et les paysans en général.
Enfin, je me sers également du vélo pour amener des gens à l’hôpital et comme moyen de communication en cas d’urgence.

Pour finir, je voudrais inviter toutes les femmes à adhérer à notre mouvement !"

Maria Congue, Mozambique.

Oxfam-Solidarité soutient le mouvement paysan au Mozambique

La grande majorité des Mozambicains vivent à la campagne et gagnent leur vie avec l’agriculture, la pêche ou l’élevage. Oxfam-Solidarité travaille depuis plusieurs années avec des organisations paysannes nationales telles que l’Union Nationale des Paysans du Mozambique (UNAC), qui compte de nombreux membres.

Notre soutien vise à renforcer le mouvement paysan local et national, et plus particulièrement l’agriculture familiale. Cela se fait à travers de formations, de l’éducation, … mais également par le biais de formes de soutien très concrètes, comme ce vélo.

Tout cela permettra aux organisations de mieux collaborer et de défendre ensemble leurs droits, d’être bien informées, de se renforcer, de gérer leur entreprise de façon plus efficace et de contribuer à l’économie du pays.

(L’interview avec Maria Congue a été réalisée le 15/10/2009 par Armando Jose Baia, correspondant pour le magazine de l’UNAC, partenaire d’Oxfam)